Barents Lessons

Teaching and research in architecture, laba

Cette étude sortie du Laboratoire Bâle (laba) de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne en collaboration avec l’Ecole d’architecture et de design d’Oslo, est issue d’une réflexion matinale du professeur Harry Gugger sur les raisons de la piraterie et, par extension, du rôle économique des océans. 
Pendant une année, travail de terrain à l’appui, les étudiants en master se sont penchés sur la mer de Barent, situé au nord de la Norvège et de la Russie occidentale. L’hypothèse de base qui a guidé ce travail est l’urbanisation des océans soulignant ainsi le conflit entre deux perceptions contradictoires : l’océan source de liberté et d’aventures et l’océan en tant que territoire globalement occupé et géopolitiquement contesté. 
Divisé en trois parties qui reflètent la méthodologie du laba – une analyse interdisciplinaire du territoire, un travail iconographique de terrain et des projets architecturaux –, cette recherche arrive à convaincre le lecteur du rôle que peut, et probalement doivent, jouer l’architecture et le design urbain dans l’aménagement des infrastructures côtières et des territoires intimement liés à l’eau. 
Les 13 propositions architecturales répondent aux conditions stratégiques de ce territoire, dont les changements climatiques redéfinissent violemment sa position au cœur des flux maritimes et de l’exploitation pétrolière et gazière. L’intérêt de ce travail est de ne pas se cantonner aux conditions climatiques extrêmes mais d’enrichir les propositions en tenant compte du vernaculaire polaire, de l’économie et des formes de socialisation qui caractérisent cette partie du monde.

Barents Lessons.
Teaching and research in architecture

Harry Gugger, Nancy Couling, Aurélie Blanchard, EPFL, textes en anglais, Park Books, 2012, Fr. 45.-

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive